Motherland – We The Jury – Zapped (BBC – Dave) – Trois pilotes prometteurs

Motherland - Diane Morgan - Anna Maxwell Martin
Motherland – Diane Morgan et Anna Maxwell Martin (BBC)

D’ordinaire je ne m’intéresse jamais aux pilotes. Rien de plus frustrant que de s’emballer pour une annonce et apprendre qu’elle est annulée. Pour un tag à venir je me suis penchée sur la rentrée des sitcoms britanniques avec 3 bonnes surprises aux registres différents : l’idiotie, une pincée de cynisme et la fantaisie.

We The Jury (BBC)

we-the-jury
(Big Talk Productions)

William il est con gentil, toujours très enthousiaste et naïf, il s’est préparé toute sa vie à devenir juré comme son père. Alors imaginez sa surprise lorsqu’à son anniversaire sa mère lui donne la convocation tant rêvée. Et comble de bonheur, Will devra juger un meurtre. Avec un accusé qui a une belle tête de coupable dixit le jury et Will qui ne peut pas s’empêcher de dévoiler l’affaire à ses nouvelles conquêtes We The Jury met en scène une belle bande d’incapables qui attend de profiter pleinement de ce moment de gloire. Sitcom traditionnelle avec archétypes c’est le genre idéal dans une offre où abonde le réalisme et la vulgarité. Des gags simples, des personnages simples, je n’ai pas l’impression que l’on s’y attache. Une sitcom idiote à l’humour direct, même si l’écriture est légère le sujet semble être bien utilisé.

Ecrit par James Acaster. Réalisé par Ben Taylor. Avec Edward Easton, Oliver Maltman, Sophie Thompson, Vivienne Acheampong, Diane Morgan… 30 minutes. BBC.

 

Motherland (BBC)

Motherland - Paul Ready et Anna Maxwell Martin
Paul Ready et Anna Maxwell Martin (BBC)

Julia (Anna Maxwell Martin) est une maman complétement paumée. Elle tente de concilier sa maternité et son boulot, le résultat n’est qu’un immense chaos. Amanda (Lucy Punch) est à l’inverse la mère idéale. Intérieur immaculé, enfants sages et toujours parfaitement maquillée elle réunit autour d’elle une cour de mères envieuses et flatteuses. Liz (Diane Morgan) se fout que cette même cour la rejette, elle éduque ses gosses et gère son appart selon ses envies. Julia et Liz peuvent compter sur le soutien de Kevin (Paul Ready), le seul père au foyer et ravi de l’être, au désespoir d’Amanda et ses sujets. Le coup de coeur ! Rien d’étonnant pour le retour de Graham Linehan (Father Ted, Black Books, The It Crowd) à ce que j’accroche dès les 1ères minutes. Casting parfait à commencer par Anna Maxwell Martin qui tente désespérément de donner un semblant d’ordre à sa vie, Paul Ready, le tueur au costume jaune d’Utopia, génial en papa (trop) enthousiaste et encore Diane Morgan loin des canons de la mère parfaite et s’en félicite. Si vous connaissez le travail de Linehan qui d’ordinaire use de l’absurde pour se moquer de la société et ses acteurs, il semble que Motherland laisse libre court à son cynisme. Contrairement à ses précédentes séries qui abordent également la difficulté de se conformer aux attentes de la société par une suite de gags oraux et visuels soutenue Motherland prend le temps de poser ses situations ridicules. Ce n’est pas hilarant et je n’ai pas l’impression que ce soit le voeu des auteurs en revanche la suite s’annonce féroce. Heureusement la BBC a su faire preuve de bon sens et une 1ère saison a été commandée, je suis déjà impatiente !

Ecrit par Graham Linehan, Helen Linehan, Holly Walsh, Sharon Horgan. Réalisé par Graham Linehan. Avec Anna Maxwell Martin, Diane Morgan, Lucy Punch… 30 minutes. BBC.

 

Zapped (Dave)

zapped
Kenneth Collard, Sharon Rooney, James Buckley, Paul Kaye et Louis Emerick. (Black Dog Television – Baby Cow Productions)

Brian Weaver (James Buckley) est un intérimaire fainéant. Alors qu’il a commandé un chargeur de téléphone il reçoit un colis contenant un étrange bracelet qui le transporte dans un monde parallèle magique. Brian est coincé, son bracelet est convoité par des gens dangereux et il est entouré de guignols. Herman (Louis Emerick) le propriétaire du pub « The Jug and The Other Jug » est facilement impressionnable, Barbara (Sharon Rooney) la devineresse amoureuse de lui, Steg (Kenneth Collard) le défenseur des petites gens et Howell (Paul Kaye) un sorcier fou et baratineur. Pour être honnête une comédie de science-fiction ça ne me disait rien, j’ai jeté un oeil aux 3 premiers épisodes/pilotes par ce qu’ils étaient produits par BabyCow la société de production de Steve Coogan. Sans être pleinement impliqué dans la création de la série Steve a donné son avis et quelque peu supervisé le déroulement, il assure également une (trop) petite apparition dans l’épisode 3. Il est toujours injuste de désigner une cible privilégiée pour un programme mais la série pourrait rencontrer un beau succès chez les jeunes. Comme chez ceux qui en ont marre des sitcoms réalistes. Le principe m’a rappelé The Wrong Mans avec un vrai fil rouge. C’est un pari osé et rare que j’aimerai voir concrétiser ne serait-ce que pour découvrir comment sera traité l’histoire, si les personnages secondaires auront leur propre arc. Pour le casting se détache l’immense Paul Kaye que vous connaissez peut-être sous les traits de Thoros de Myr dans Game Of Thrones, un comédien fantastique abonné aux rôles excentriques. Il est fabuleux sans pour autant éclipser l’adorable Sharon Rooney. Autre bonne nouvelle avec James Buckley sympathique qui évite le cliché du pauvre mec perdu au point d’être complétement con, son Brian est sympathique, pas encore attachant mais il a du potentiel. Les gags peuvent être simples, quelques uns attendus et plaisants entre de jolies trouvailles. Zapped a du potentiel par ce qu’il ose un angle rare dans la comédie, par ce qu’il augure d’un bon divertissement sans baisse de rythme. Et pour l’équipe derrière dont Dave Lambert collaborateur sur les récents Alan Partridge et réalisateur du fabuleux Welcome To The Places Of My Life ou les auteurs ayant participé à l’écriture de Miranda, The Thick Of It ou Would I Lie To You.

Ecrit par Dan Gaster, Paul Powell et Will Ing. Réalisé par Dave Lambert. Avec James Buckley, Louis Emerick, Sharon Rooney, Paul Kaye, Kenneth Collard, Sally Phillips… 30 minutes. Dave.


8 réflexions sur “Motherland – We The Jury – Zapped (BBC – Dave) – Trois pilotes prometteurs

  1. Ooooh une nouvelle série de Graham Linehan !!! 😀 Je l’attends de pied ferme – même si ça a l’air différent de ce qu’il a fait (mais ce n’est pas une mauvaise chose) ! (ça ressemble – même si je ne l’ai pas vu – à Bad Moms à l’anglaise)

    J'aime

    1. Tu te gardes le pilote au chaud histoire d’éviter la frustration ? 😀 On va enfin découvrir un thème sous-jacent dans les précédentes comédies de Graham. Je pense que pour toi ça ne sera pas si déroutant à la lecture de ton papier sur Father Ted ! Pas vu non plus. Selon l’auteure Sharon Horgan il s’agit de démythifier la maternité, en creusant sur le côté bruyant, épuisant. On sent la charge à venir sur ces mères ‘control freak’ qui tentent à tout prix de glamouriser leur vie.

      Aimé par 1 personne

      1. Malheureusement non ! Ça devrait être annoncé bientôt, la série a été commandée le 6 octobre et connaissant l’équipe derrière on se doute que le script est déjà fini. Une série aussi annoncée en même temps, Porridge, sera filmée en janvier. J’imagine qu’on peut s’attendre à une sortie vers mars. J’imagine mal la Beeb attendre jusqu’en août/septembre surtout que le pilote a fait une jolie audience de 2 millions de téléspectateurs.

        Aimé par 1 personne

    1. 😀 C’est toujours un plaisir !
      L’éternelle frustration des players étrangers. Apparemment c’est dû à une réglementation européenne. Pareil pour leur boutique. Avant tu pouvais acheter des coffrets via le BBC Shop, maintenant qu’il a été remplacé par une boutique dématérialisée les achats de téléchargements sont impossibles si tu n’habites pas le RU. Si tu pars en vacances tu sais ce qu’il te reste à faire…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s