The Dangerous Brothers (Channel 4) – Le cartoon humain

The Dangerous Brothers - Rik Mayall et Adrian Edmondson
Rik Mayall et Adrian Edmondson

 

Voici Richard et Adrian Dangerous. Deux frères totalement cons et inconscients, ils enchaînent les tours extrêmement dangereux pour le bonheur des enfants (disent-ils). En réalité, Richard joue au Monsieur Loyal quand Adrian subit ses défis les plus fous. Produits détergents, canons à humain, cercles de feu et sauts de l’ange sont les ingrédients de cet inventaire à la Rambo version débile. « The Dangerous Brothers » est un gros coup de pied au cul des partisans d’un art comique immuable et respectable, à la manière des couilles en feu de ce programmeur de la chaîne venu faire la leçon.

 

Ci-dessous le numéro du zèbre volant, magnifiquement foireux, avec un Rik en slip et cette sublime réplique : « Your trousers have set fire to the zebra« 

Si jeunes et déjà pleinement rodés à l’exercice. Rik Mayall et Adrian Edmondson se rencontrent en 1975, lorsqu’ils intègrent l’université de Manchester. Ils font très vite équipe et se produisent avec la troupe d’improvisation « 20th Century Coyote ». Pionniers de la comédie alternative ils mettent au point un comique punko-arnachiste où ils se réapproprient les codes du burlesque dans une variante plus trash et violente. Ils intègrent le Saturday Live en 1985 sous le nom de « The Dangerous Brothers ». Inséparables de leur rencontre en 1976 à  2003, date de leur dernière pièce, Rik et Ade créent dès leur début ces personnages cultes qui nourriront 20 ans de création. Si la filiation est déjà établie avec les jeunes étudiants portraiturés dans The Young Ones en 1982, les Dangerous Brothers annoncent surtout les colocataires Richie et Eddie de la cultissime comédie Bottom.

 

tumblr_mrnxdyZcYJ1sy769zo6_400

Reconnaissable entre mille le talent de nos jeunes compères éclatent avec brutalité et audace. Ces sketchs ne sont que la transposition d’un humour déjà parfaitement défini et maîtrisé sur scène depuis des années. Bien sûr Rik a une voix encore rauque et n’a pas atteint ce jeu physique tout en souplesse et Adrian n’a pas encore adopté cette rectitude qui sert tant le slapstick violent. A deux doigts de la symbiose parfaite de Bottom, The Dangerous Brothers explore une version pure de leur slapstick moderne où les souvenirs de Laurel et Hardy ne sont jamais bien loin. Flirtant avec les codes du dessin animé comme préfigurant les Itchy et Scratchy des Simpson. Insupportables et nuls on se réjouit autant des règlements de compte en direct que de la réussite des tours (ce qui revient au même finalement). Nos frères daignent parfois partager l’affiche avec Jennifer Saunders, Stephen Fry ou Hugh Laurie. Les 10 sketchs sont disponibles en DVD, sans sous-titres, sinon vous les trouverez ici. Le DVD d’1h15 comprend le numéro censuré Kinky Sex, étonnant tant il démarre bien avec Richard attaché au plafond et simplement vêtu d’une petite tenue d’infirmière en latex… J’oubliais, serrez vous assez attentif pour repérer la petite jarretière nazie rose fuchsia ?  tumblr_mrnxdyZcYJ1sy769zo10_400

 

Retrouvez sur le blog l’hommage et le portrait de Rik Mayall, artiste généreux et génie comique.


5 réflexions sur “The Dangerous Brothers (Channel 4) – Le cartoon humain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s