Kevin Turvey Investigates (BBC) – L’excellent et déroutant début télévisé de Rik Mayall

Rik Mayall - Kevin Turvey Investigates
Rik Mayall

Il est mignon Kevin Turvey. Tout jeune et fier, il aime à se décrire comme le journaliste d’investigation de Redditch. Il vit avec sa maman, parle de son béguin pour une certaine Theresa  Kelly, ne quitte jamais la ville et traîne au supermarché. Cependant il parvient à occuper le téléspectateur pour 5 minutes de compte-rendu autour d’un thème tel que la mort, le sexe, la dépression.  Ses monologues face caméra sont surtout l’occasion d’une digression ultra-détaillée basée principalement sur sa vie quotidienne ou sa journée passée, souvent sans rapport avec le sujet.

Kevin Turvey Investigates est la première apparition télévisée notable de l’immense Rik Mayall. Pionnier de la comédie alternative punko-anarchiste, Rik évolue au Comedy Store en compagnie de son fidèle partenaire Adrian Edmondson où se produisent également Alexei Sayle, Jennifer Saunders, Dawn French, Peter Richardson . Comme toutes ses créations Kevin Turvey est né dès leur début sur scène, mais si Rik est inséparable d’Ade, ils bâtiront succès sur succès pendant plus de vingt ans, la 1ère percée de Rik s’effectue en solo avec un personnage aux antipodes de la folie Mayallesque.

Kevin Turvey obtient sa propre pastille dans l’émission à sketchs A Kick Up the Eighties en 1981 complétée par un faux documentaire de 40 minutes intitulé The Man behind the green door en 1982. Curieusement Rik gagne en popularité avec un personnage calme et assez peu expressif quand la même année The Young Ones dévoile son naturel comique fou et dévastateur. Rik disparait derrière ce journaliste, sa voix est méconnaissable et ses mimiques absentes. Kevin Turvey est un journaliste sans talent, qui n’a rien à dire et toujours quelque chose à raconter.

This week I’ve been investigating « advice ». Right. Which is like an another word for help. Well not really if you’re drowning anyway.  I mean you don’t swim and goin’ « Advice ! Advice ! »

C’est à peine s’il comprend le mot investigation. Ses monologues ressemblent plus à une discussion avec lui-même. Selon Rik c’est le conteur qui fait l’histoire, une règle amplement démontrée ici, on a rarement entendu des banalités aussi drôles. Un peu à l’image de sa vie. Dans Kevin Turvey : The man behind the green door, Kevin est irrémédiablement nul mais il poursuit tout de même ses petites enquêtes foireuses. Il tente d’impliquer un peu plus son entourage, qui se révèle incapable, excepté sa dévouée mère (Gwyneth Guthrie). Mick (Robbie Coltrane) est leur « locataire », on ne sait pas trop ce qu’il fait mais il est toujours dans les parages. Keith Marshall « and his musical ââânarchy, yeah ! saxophone break bah bah bah bah » (Adrian Edmondson) est son seul ami, dommage qu’il soit con. Alors ne ratez pas la présentation de Tesco (28’35) dans une suite d’inepties et de gestes racistes. Et puisque rien n’a de sens autant finir avec une version dégueulasse de Downtown la jolie chanson de Petula Clark.

 

Rik Mayall est Kevin Turvey - BBC

 

Retrouvez sur le blog l’hommage et le portrait de Rik Mayall, artiste généreux et génie comique.


2 réflexions sur “Kevin Turvey Investigates (BBC) – L’excellent et déroutant début télévisé de Rik Mayall

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s