Peep Show (Channel 4) – La narration renouvelée pour une sitcom au réalisme cru

Peep show - Robert Webb et David Mitchell - Photo Linda Nylind
Robert Webb et David Mitchell – Photo Linda Nylind

 

Jeremy Usbourne (Robert Webb) et Mark Corrigan (David Mitchell) sont les El dude brothers. Colocataires radicalement opposés et malgré leur différence ne peuvent vivre l’un sans l’autre. Mark est employé par une société de crédit, il aspire à une vie calme et sans surprises contrairement à son Jeremy un aspirant musicien drogué, hérotomane à l’entourage toxique. Histoires d’amour foirées, boulots ennuyeux et amitiés variables entre traîtrise et soutien. Peep Show n’est rien d’autre que leur quotidien entre tristesse, espoir et banalité.

Peep Show est une merveille où le réalisme devient le support aux moqueries et au cynisme de nos deux compères. Ils partagent nos espoirs et nos enjeux sans artifices ni romanesque. L’écriture est sur ce point parfaite, chacun se retrouvera dans ces deux portraits. Mark est terre-à-terre, il refuse tout idéalisme et savoure chaque petite victoire, comme rembarrer un collègue par exemple. Jeremy est un idéaliste qui s’interdit de renoncer à ses rêves sous le prétexte du loyer à payer. La grande invention réside dans la narration. Toute la série se déroule à travers les yeux de Mark et Jeremy. Tout est vécu selon leur point de vue, pensées comprises. Ainsi chaque situation, même la plus anodine est sublimée par une réflexion naïve ou sarcastique.

 

Peep show Super Hans (Matt King) - Depuis Pinterest
Super Hans – Matt King – Depuis Pinterest

 

Peep Show est une création exigeante, où les personnages vivent et évoluent sensiblement au rythme des nécessités et des rencontres. Le propos reste toujours réaliste, ponctué par d’excellentes répliques parfaitement délivrées. Les seconds rôles sont équilibrés, même si le fabuleux patron de Mark, Alan Johnson est quelque peu abandonné sur la fin. Les profils sont si variés qu’ils rappelleront des souvenirs à n’importe quel téléspectateur. Les femmes sont tantôt touchantes, dominatrices ou immatures. Les hommes sont autant complices que rivaux.

Peep Show prouve qu’un humoriste est capable de jouer sans exagération d’effets. En tête David Mitchell et Robert Webb justes, hilarants et émouvants. Olivia Colman et Isy Suttie, touchantes, offrent aux figures féminines majeures une spontanéité rare. Matt King incarne un junkie flamboyant et imprévisible, Super Hans le meilleur allié de Jeremy et parfois son pire ennemi. Parterson Joseph est comme toujours charismatique et légèrement dérangé en Alan Johnson. Jim Howick compose un collègue de Mark qui se révélera être plein de ressources.

Peep Show, dont le final a eu lieu en décembre, aura su livrer 9 saisons d’une grande justesse, sans se départir d’un humour cinglant et sans jamais accuser de baisse de régime. Une œuvre culte, novatrice, servie par une excellente équipe au succès malheureusement confidentiel.

 

Peep Show Mark

Créée par Andrew O’Connor, Jesse Armstrong, Sam Bain. Ecrit par Sam Bain, Jesse Armstrong, Simon Blackwell, Tom Basden, Jon Brown, David Mitchell et Robert Webb. Réalisé par Jeremy Wooding, Tristram Shapeero et Becky Martin. 9 saisons de 6 épisodes de 20 à 25 minutes. 


6 réflexions sur “Peep Show (Channel 4) – La narration renouvelée pour une sitcom au réalisme cru

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s