House of Fools (BBC2) – Indescriptible (+ contient du délicieux Matt Berry)

Matt Berry, Daniel Simonsen, Vic Reeves, Bob Mortimer, Morgana Robinson et Dan Skinner
Matt Berry, Daniel Simonsen, Vic Reeves, Bob Mortimer, Morgana Robinson et Dan Skinner – BBC TWO

Bob (Bob Mortimer) voudrait être tranquille, pouvoir rencontrer quelqu’un et établir son petit foyer à l’abri d’un entourage envahissant. Malheureusement pour lui, Vic (Vic Reeves) son colocataire ne semble pas décidé à partir, son fils Eric (Daniel Simonsen) le déteste et vit enfermé dans sa chambre, le voisin Beef est un obsédé bloqué dans les années 70, Julie (Morgana Robinson) une autre voisine est aussi nymphomane et Bosh (Dan Skinner) est son cousin bas du front, qui vient tout juste de sortir de prison.

House of Fools est mon premier contact avec le fameux duo Vic Reeves et Bob Mortimer, créateurs de spectacles, séries et panel show depuis vingt cinq ans. Avec un univers des plus personnels ils incarnent pour toute une génération l’esprit absurde dans toute sa splendeur, passant du quiproquo à la scénette en carton-pâte, n’ayant aucune limite si ce n’est leur imagination. Pour être franche si j’ai dévoré et adoré la deuxième saison, au point de regretter son non-renouvellement, j’ai eu plus de mal avec la première. Sans doute le temps d’assimiler et de rentrer dans leur délire, mais je pense aussi que le ton a quelque peu changé.

Beef - Matt Berry
Beef – Matt Berry – BBC TWO

House of Fools est un spécimen déroutant pour les spectateurs étrangers à l’art de la sitcom anglaise, tournée en public avec trois décors, un jeu appuyé et un fil rouge inexistant. Elle fourmille de petites trouvailles et multiplie les genres comiques du slapstick pur au surnaturel. Mortimer et Reeves se nourrissent sans fin de leur folie où le manque de moyen n’est pas un obstacle. Les personnages rétrécissent ou volent sur un tapis volant sur fond d’effets spéciaux kitsch. C’est un joyeux univers foutraque qui s’offre à vous si vous n’êtes pas dérangé par l’absence de cohérence. House of Fools n’a pas d’histoire à proprement parler, il sert au mieux de terrain de jeu à une ambiance et des personnages loufoques. Le réfractaire qualifiera la série de débile, l’amateur parlera d’une plongée au cœur de l’imaginaire.

Le point fort d’House of Fools reste le personnage de Beef et son interprète Matt Berry. Ce dernier est fasciné par le duo de créateurs depuis son adolescence. Devenus depuis des amis, Beef est un merveilleux cadeau exploitant à merveille les ressources du comédien. A chaque épisode les personnages font leur entrée en chanson, une évidence pour l’acteur et chanteur, grand amateur lui aussi des années 70. Les runnings gag qui lui sont associés sont tout aussi réussis comme son amour immodéré des femmes africaines ou ses vêtements fabriqués en matière improbables. Le reste du casting, composé essentiellement d’humoristes, comédiens est à la hauteur dans ce registre décalé, mention spéciale pour Dan Skinner et son Bosh, une brute épaisse au revirement étonnant et bienvenu en deuxième saison. Rien à dire sur les invités avec en tête Reece Shearsmith présent sur deux épisodes et Johnny Vegas en boucher vengeur.

Créé et écrit par Bob Mortimer et Vic Reeves, réalisé par Nick Wood. 2 saisons, 12 épisodes de 30 minutes et un spécial Noël.

 


8 réflexions sur “House of Fools (BBC2) – Indescriptible (+ contient du délicieux Matt Berry)

      1. Et bien, puisqu’il s’agit d’un article sur Vic & Bob, je pense que leur panel show « Shooting Stars » vaut la peine d’être cité. Si tu aimes les plateaux télé loufoques « This morning with Richard not Judy » avec Stewart Lee et Richard Herring est un petit bijoux des années 90 (et seulement un petit bout du travail de ces deux là!)

        Aussi, puisqu’il me semble que tu n’a pas écrit dessus (et que tu apprécies les membres de The league of Gentlemen), je te conseille la série « Nighty Night », créée par Julia Davis. C’est la série noire par excellence (avec la participation de Mark Gatiss).

        Bref, il ne faut pas me lancer deux fois sur le sujet! J’essaierai peut-être d’affiner mes conseils au fur et à mesure que je lis ton blog 🙂

        J'aime

      2. Je prends note et rajoute tes suggestions à ma liste. Dans l’immédiat j’ai déjà une longue liste (dont le producteur de Miss Davis). Shooting Stars me parait inévitable tant ils ont influencé la tv. Lee et Herring une première pour moi et un univers totalement inconnu, je te fais confiance.
        J’envisage effectivement de me pencher sur sa carrière quand j’aurai terminé deux rétrospectives (Coogan et Mayall) que je compte commencer en ce début d’année. Je partirai donc sur Nighty Night et pourquoi pas enchaîner avec son récent Hunderby.
        Je reste à l’affût ! Surtout si tu as en tête d’anciennes sitcom.

        J'aime

  1. Wow. Rétrospectives Coogan ET Mayall… je ne vais pas alourdir ta liste alors. Je ne pense pas connaître d’anciennes sitcoms (rien pré- Monty Python du moins) et je suppose que tu vas bientôt te plonger dans « The Young Ones » ! Hunderby est excellent mais réclame un bon niveau d’anglais. J’espère que tout ça t’inspirera !

    J'aime

    1. Oui je vais essayer en tout cas 😀 Avant The Young Ones j’ai commencé Bottom ❤ ❤ selon un sens de la logique bien à moi. Le problème reste que j'ai du mal à trouver toutes les créations de Mayall comme Kevin Turvey. Je pensais naïvement qu'il existait une intégrale, vu sa popularité et je n'ai rien trouvé…
      Ma compréhension est en progression constante, je me réserve Hunderby après avoir vu ta première suggestion. Merci d'avoir remplie ma liste de visionnage 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s