The wrong mans (BBC 2) – Et s’il suffisait d’une bonne idée ?

The wrong mans - James Corden et Mathew Baynton
Source

Sam Pinkett (Mathew Baynton) et Phil Bourne (James Corden) mènent une vie tranquille, quelques déceptions mais jamais de surprises. Un jour Sam ramasse un portable trouvé sur le bord de la route, au bout du fil un homme menace de tuer son otage. Sam culpabilise à l’avance d’être responsable de cette mort et Phil y voit l’occasion rêvée d’être enfin un héros. Nos deux paumés vont vivre une aventure violente et totalement absurde où les évènements et les acteurs se multiplient sous leurs yeux hallucinés.

The wrong mans - Mathew Baynton
The wrong mans – Mathew Baynton (source)

Ni parodie ni thriller The wrong mans c’est d’abord une confrontation improbable entre un monde impitoyable et deux hommes perdus. Les enchaînements sont tous plus incroyables et certaines situations tellement ridicules qu’elles en deviennent hilarantes. Tous les ingrédients du thriller sont réunis : l’espion russe, la corruption ou le trafic de drogue. Phil et Sam sont en quelque sorte des losers grandioses. Malgré l’accumulation des épreuves ils n’évoluent pas pour devenir les machines de guerre que l’on voit trop souvent surgir comme par magie de personnages banals. La grande force de cette série est de capter et utiliser aussi souvent que possible la naïveté et l’énergie de ce duo pour des scènes décalées. La complicité des deux personnages est palpable, ils se partagent équitablement l’écran sans donner l’impression de trop s’imposer, un pari compliqué puisque James et Mathew sont également les créateurs et auteurs de cette série.

 The wrong mans - James Corden

L’action est fluide au regard du scénario dense. Les rencontres s’enchaînent sans virer au catalogue de méchants. La réalisation est impeccable, elle ne se contente pas de singer les codes du thriller. S’il y avait un reproche à faire c’est parfois la sensation que l’humour et l’action s’enchainent plus qu’ils ne se fondent. Cela n’empêche aucunement de suivre et de croire à cette folle aventure. Corden et Baynton ont su être à la hauteur de leurs ambitions, ils ont su éviter le foutraque grâce à une narration solide servie par un joli casting. Baynton campe parfaitement un Sam inquiet et hésitant face à Corden qui excelle en un Phil attachant qui s’invente une vie (à ce titre les scènes mère (Dawn French)/fils sont parfaites). Globalement les acteurs évitent de surjouer la comédie, laissant la situation s’installer d’elle-même.

Aujourd’hui le futur de la série est une énigme, néanmoins le final de la saison 2 laisse entendre qu’il s’agit là d’une vraie conclusion.

Ecrit par James Corden, Mathew Baynton et Tom Basden, réalisé par Jim Field Smith. Deux saisons, 6 épisodes de 30 min. pour la 1ère et 2 épisodes de 60 min. pour la 2nd.

 


13 réflexions sur “The wrong mans (BBC 2) – Et s’il suffisait d’une bonne idée ?

    1. Pareil, ce duo est une vraie révélation !
      Pour Fargo il s’agissait vraiment d’un thriller baigné d’humour noir, ici je pense que le dénouement et l’affaire importe peu, l’intérêt réside plus dans l’absurdité de l’enchaînement.

      J'aime

      1. Je vais essayer d’écrire ma critique sur cette première saison. Là je débute l’épisode 10 (il faut bien se changer les idées vu ce qui se passe à Paris maintenant) mais dans l’ensemble mon impression est positive ! 😀

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s