2014 – Le bilan médiatique

Bonne année à vous lecteur fidèle ou visiteur d’un jour ! Que 2015 vous apporte des projets stimulants et une année sous le signe de l’épanouissement !

J’ai décidé pour ce premier billet de l’année de reprendre un questionnaire proposé par Puremédias. Vous pouvez retrouver les réponses des interrogés ici !

La personnalité médiatique de l’année ?
Poutine, un art de la communication au coeur d’un conflit faussement larvé. Que ce soit sur les chaînes russes ou en France il impose son rythme. A voir aussi les campagnes de promotion sur fond de torse nu et de sport à la campagne.

Le coup médias de l’année ?
Évidemment, malheureusement Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler. Moins pour le succès et le contenu que pour avoir révélé l’hypocrisie des commentateurs. Jouant les pontes de la dignité journalistique ils assurent ne pas faire autrement que d’en parler. Mais oui bien sûr ….

Le fait d’actualité le plus marquant de l’année ?
Après une année chargée en barbarie et drames tous plus atroces les uns que les autres je retiendrai la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines. Entre hypothèses, paranoïa et théories du complot, le parfait thermomètre des angoisses développées dans un contexte tendu.

Le mensonge médiatique de l’année ?
« Par notre programmation originale, par nos incarnations, par nos programmes inédits, on a voulu montrer qu’on était une chaîne alternative, jeune, mais qui n’a rien à envier aux autres. » Déclaration d’Ara Aprikian patron de D8 sur le site Puremédias, le 24/06/14. Chaîne alternative oui, chaîne à succès oui. Originale et inédite non.

L’émission TV de l’année ?
Ce sera une émission radio : Si tu écoutes, j’annule tout ! Avec Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. France Inter bouge, France Inter se bonifie et cette émission apporte un souffle de fraîcheur avec en prime des chroniqueurs vraiment drôles et des invités intéressants. Cette phrase est d’un banal mais ses affirmations se font de plus en plus rares. Seulement 3 sujets par émission et des invités qui ont le temps de répondre, à suivre !

Le dérapage médias de l’année ?
Faut-il interdire au risque de victimiser ? Faut-il laisser dire au nom d’une soit-disant « bien-pensance » écrasante ? Commencé dès janvier la polémique se maintient et ses protagonistes se complaisent dans le mensonge et leur fausse ostracisation. Malgré leur formidable couverture médiatique ils se plaignent de la censure avec l’appui de leur public.

Le journaliste de l’année ?
Fabrice Arfi, journaliste d’investigation à Médiapart. Ses faits d’armes ? Karachi, Bettencourt, Cahuzac… Avec des enquêtes au coeur du pouvoir Fabrice Arfi démontre les collusions, les arrangements avec l’Etat, la République et révèle malgré l’abondance de preuves qui certains politiques sont vus comme des idoles intouchables.

Le flop de l’année ?
L’émission pour tous, l’espoir de France Télévision et l’échec surprise de Laurent Ruquier. Tout lui sourit, que ce soit à la télévision ou à la radio. Entre audience croissante et record hebdomadaire la dégringolade des audiences et la rapide déprogrammation en auront surpris plus d’un surtout avec une telle valeur sûre à la barre.

Le personnalité médiatique qui marquera 2015 ?
Le service public. 2015 verra la nomination du nouveau patron de France Télévision. Le groupe lancera un service d’information numérique et le patron de Radio France envisagerais une mutualisation du service information des deux entités.
La nouvelle direction devra également prendre en charge un pôle fiction au ralenti. Quelque bonnes surprises comme Broadchurch, qui permit à France 2 de se hisser en première place en terme d’audience, n’aura pas eu de véritable effet sur la grille des programme. Entre rediffusion et fiction calibrée et efficace j’espère que 2015 sera l’année de l’audace.

La Une de presse de l’année ?
Libération et ses hommages à Robin Williams et Lauren Bacall, nous avons tous grandi avec ces visages à la fois acteurs et symboles.

Je vous invite à répondre à ce questionnaire dans les commentaires !






!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0];if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src= »//platform.twitter.com/widgets.js »;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, »script », »twitter-wjs »); Rendez-vous sur Hellocoton !


4 réflexions sur “2014 – Le bilan médiatique

  1. Oh Charline et Alex ! je les adore !!! Elle me fait mourir de rire (et ils viennent de chez moi ^^ Comment ça je suis chauvine ? ^^) J'aime aussi beaucoup la couverture : j'ai grandi avec les films de Williams (dont le premier que j'ai vu « Le cercle des poètes disparus »)… Gros bisous et bonne année !

    J'aime

  2. Wow, très chouette analyse de cette année médiatique, tout à fait pertinente! (J'avoue que comme j'ai pas la TV, je suis un peu larguée sur cette partie là), en particulier sur les dérapages média. Pour moi, ce qui aura marqué mon année média, c'est la disparition de l'émission de Marie Richeux, C'est pas la peine de crier, de l'antenne de France culture. C'était une des émissions les plus ouvertes et les plus intéressantes à écouter, et Marie Richeux était mon animatrice préférée: une voix douce, une intelligence hors paire, une intuition incroyable. Mon i-pod souffre horriblement de l'absence de son podcast.

    J'aime

  3. Merci ! Beaucoup de changement ces derniers temps à Radio France, beaucoup de voix singulières on laissé place à d'autres signatures. Au début on craignait de voir arriver une armée de grands noms pour rameuter un maximum d'auditeurs, la greffe semble pourtant prendre. Tu n'as pas eu de coup de coeur pour la nouvelle grille ?

    (Désolé de répondre si tardivement)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s