Zahia à la Fiac et Nabilla sur Paris Première, toujours plus loin dans la médiocrité.

Je suis étudiante en sciences historiques et artistiques et jamais je ne serai photographiée aux côtés de la ministre de la culture à la Foire Internationale d’Art Contemporain.
Je suis avec assiduité Paris Première, ses rediffusions des tontons flingueurs et ses reportages sur la sexualité à travers le monde me passionnent et jamais je n’associerai cette programmation originale au niveau zéro du buzz, à cette fausse provocation qui ne fascinera que les lecteurs de Closer.
Je suis jeune, je suis une femme et non je ne regarde pas ni n’envie ni n’admire tous ces gogo danseuses et autres gigolos s’étaler dans la médiocrité et le néant de leur éphémère célébrité faite de paparazzades truquées et de couples en carton.
Je ne veux plus entendre cette phrase qui voudrait me faire croire qu’ils ne font de mal à personne. Car oui leurs présences si elles peuvent être anodines en soi est autrement plus graves qu’il n’y parait. Ces gens ne veulent que deux choses : être riche et célèbre à moindre effort. Un idéal de noblesse en somme où oisiveté et exhibitionnisme se croisent pour le plus navrant des spectacles. Car oui quand ces deux femmes font la une se sont d’autres personnes que l’on méprise au simple fait qu’elles n’ont pas, au choix : montré leur cul, fait preuve d’intelligence crasse ou d’un arrivisme sans limite ni dignité.
Ces pseudos-stars n’ont fait que demander et on leur donne ! Voilà une constatation aussi simple que triste.
Peut être que vous trouvez ça drôle et anecdotique mais cette nivellation par le bas ne fait que commencer et ne se limite plus aux programmes et publications dédiés.
Je ne veux pas les voir en étendard de ma génération, je ne veux pas que l’on oublie cette génération elle aussi faite de travail, d’idée et de dignité.

 !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0];if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src= »//platform.twitter.com/widgets.js »;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, »script », »twitter-wjs »); Rendez-vous sur Hellocoton !


4 réflexions sur “Zahia à la Fiac et Nabilla sur Paris Première, toujours plus loin dans la médiocrité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s