Dis-moi ce petit truc qui manque à Daenerys Targaryen

Daenerys Targaryen (Emilia Clarke)
Daenerys Targaryen (Emilia Clarke)

J’ai découvert avec Game of Thrones les joies d’une série exigeante, cohérente, aux personnages à la psychologie exceptionnellement bien développée et à un casting impeccable. Enfin presque…
Daenerys Targaryen est un des ces personnages hors norme, capable de bouleverser le cours de l’histoire à chacune de ses décisions. Aspirante reine et conquérante Daenerys se targue d’être à la fois bienveillante et inflexible. Elle est manipulée, vient ensuite son désir de ce venger de son frère, de s’évader de se rôle de femme de et mère d’héritier. C’est un portrait de femme rare, un rêve d’actrice. Ce devrait être le feu sous la glace et pourtant…
L’interpréte, Emilia Clarke, se contente de réciter son texte, avec justesse, ne sachant quoi faire de ses bras et de son corps en général. Au lieu de déployer toute une gestuelle propre à un personnage hors du commun,  j’y vois le service minimum, sans folie ni prise de risque. La colère de ce personnage et son ambition à conquérir un vaste territoire ne transparaissent pas. J’ai l’impression de voir une personne en danger de mort permanent, pour qui chaque jour compte et qui parait moins fougueuse qu’Arya Stark, celle qui n’a plus rien à perdre.
Si son jeu est fade j’apprécie tout de même son élégance, ses scènes de sexe sont jouées sans vulgarité.

Cersei (Lena Heady) et Margaery (Natalie Dormer)
Cersei (Lena Heady) et Margaery (Natalie Dormer)

A l’inverse les actrices Lena Heady (Cersei Lannister) et Natalie Dormer (Margaery Tyrell) parviennent par leur seule présence à imposer leur personnage par un langage corporelle et une gestuelle qui leur est propre. Cruauté, froideur et arrivisme sont admirablement bien rendus. On est aussi à mille lieues de l’excellent Oberyn Martell auquel Pedro Pascal a insufflé une aura incroyablement sensuelle.

Au sein d’une production audiovisuelle particulièrement avare en personnage féminin puissant, Emilia Clarke ne parvient pas à en profiter et à imposer ce charisme censé avoir charmé ses fidèles lieutenants. Est-ce un problème de carrure ? Ou alors suis-je trop habitué à ces acteurs capable de métamorphoses impressionnantes ?

Pour rester dans le sujet je conseille à ceux ayant un bon niveau d’anglais de voir Treacle Jr. Aidan Gillen (Petyr Baelish) livre une prestation époustouflante dans la peau d’un homme attardé et naïf plongé dans un monde violent.
Sincèrement sa première apparition m’a fait peur. Peur qu’il soit ridicule, qu’il en fasse trop mais passé les premières secondes j’étais tout simplement bluffée !
Le film n’est pas disponible sur les plateformes de streaming française vous le trouverez plus facilement sur les sites anglo-saxons puisque la BBC l’a récemment mis en ligne sur son site.

!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0];if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src= »//platform.twitter.com/widgets.js »;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, »script », »twitter-wjs »);  Rendez-vous sur Hellocoton !


4 réflexions sur “Dis-moi ce petit truc qui manque à Daenerys Targaryen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s