Dis-moi l’Emission pour tous

France Télévision n’a pas pu resister, dès le 20 janvier Laurent Ruquier, en héros du service public, était à nouveau à l’antenne avec l’Emission pour tous.
Six ans après l’arrêt d’On a pas tout dis, éphémère remplaçant d’On a tout essayé, l’animateur revient avec un concept qu’il veut participatif.
Sans déroger à la règle qui a fait son succès Laurent Ruquier mélange actualité, débat et humour, entouré de ses fidèles compagnons, quelques nouveaux tels Charles Consigny ou Arnaud Demanche et des humoristes d’On n’demande qu’à en rire.
La mécanique est bien huilée et assez efficace, chaque fait d’actualité est abordé par un sondage réalisé auprès du public et des chroniqueurs, s’ensuit un débat. En demandant son avis au public, la confrontation tourne souvent court, les intervenants peu à l’aise face caméra se retrouvent face à des chroniqueurs aguerris capables de couper la parole pour un bon mot. L’intervention du public se résume souvent aux concis « Oui ça m’interesse » « Non je suis contre ».
Quelques professionnels et spécialistes se glissent aussi dans le public, un mélange des genres inutiles pour des personnes qui auraient mérités une place parmi les invités.
On atteint vite la limite de l’Emission pour tous, entre le bordel organisé de Touche pas à mon poste ou le sérieux apparent du Grand journal, Laurent Ruquier aborde l’access par un On va s’gener télévisuel où se côtoie le sérieux et l’anecdotique, le culturel et le politique. Le traitement de l’information adopte un rythme soutenu, où les discussions éludent rapidement le débat par peur du blanc, du trop sérieux et envisage le participatif non comme un échange mais comme une prise de position individuelle, chacun a la sienne et l’exprime sans vraiment l’approfondir.

Quand la radio permet des délires à rallonge et autorise les chroniqueurs à user et abuser du second degré dans des rôles odieux la télévision oblige à la concision, c’est ainsi un exercice pénible pour un des piliers d’On va s’gêner, Pierre Bénichou pourtant d’une drôlerie absolue. L’Emission pour tous est clairement le terrain de jeu idéal pour les Jeremy Ferrari et Florian Gazan.

Le vrai point négatif est la disposition du plateau. Au Field de la nuit reste un modèle du genre participatif, quand ici tout est compartimenté, d’un côté les chroniqueurs sur pupitres et couleurs criardes dans leur dos et de l’autre un public un peu trop fouillis qui doit brandir le résultat de son vote sur tablette. Au centre prend place l’animateur dans un grand vide inutile qui renforce un peu plus la différenciation entre chroniqueurs et public quand le but est justement de mettre au même niveau l’avis des uns et des autres.

Au Field de la nuit

L’Emission pour tous

Il aura fallu deux semaines pour nous sortir une très bonne émission (enregistrée le 31 janvier et diffusée le 1 février) celle que les téléspectateurs ont particulièrement appréciés est aussi la plus drôle. On pourra reprocher son côté un peu brouillon, de replonger dans l’interview promo mais il ne faut pas oublier le timing serré qu’était celui de la société productrice de Tout sur l’écran pour pallier en urgence à Jusqu’ici tout va bien.

Personnellement j’ai toujours apprécié le travail de Laurent Ruquier, un des rares animateurs à s’impliquer réellement, en revanche en tant que fidèle auditrice d’On va s’gêner je ne pense pas être la cible de l’émission. En doublant sa présence quotidienne Laurent Ruquier prend le risque de la redite accentuée par le choix d’une équipe quasi-similaire pour l’entourer. Je trouve l’Emission pour tous assez fade, contrairement à On va s’gêner, un divertissement toujours plaisant à voir mais qui ne m’empêchera pas de zapper, ce que je regrette au vu des prestations particulièrement réussies des Ferrari, Gazan et Demanche.

!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0];if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src= »//platform.twitter.com/widgets.js »;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, »script », »twitter-wjs »); Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s